La crise financière sonne-t-elle le glas d’un capitalisme cognitif mort né ? - Archive ouverte HAL Access content directly
Book Sections Year : 2017

La crise financière sonne-t-elle le glas d’un capitalisme cognitif mort né ?

(1)
1

Abstract

Ce chapitre inédit en français a été publié dans l’édition anglaise Cognitive Capitalism, Polity Press , Cambridge UK 2012. Ce texte a été écrit à l’automne 2009. Certains éléments doivent être actualisés : l’économie sort lentement de son anémie dans le Nord, mais nombre de NPI ou de BRICS ont traversé avec retard les mêmes symptômes de langueur. La COP21 a abouti à la signature du Traité de Paris en décembre 2015, mais sans aucun caractère contraignant pour les Etats, tandis que la « sortie » des accords annoncée par D. Trump en juin 2017 atteste de la résistance américaine. Mais l’absence d’effondrement financier que la plupart des économistes de gauche comme de droite prédisaient pourtant en raison de la politique de Quantitative Easing (politique accommodante des banques centrales en matière de création monétaire) montre que le rapport entre la monnaie, la finance et la transformation de l’économie et de la richesse suivent bien ce que nous expliquons dans le tableau sur la valeur du multiplicateur. La finance et son pouvoir de leviérage astronomique n’est pas un phénomène fictif mais correspond bien à la mutation du capitalisme et de la valeur économique qui prend en compte la pollinisation. La finance est la forme de gouvernement économique des externalités de pollinisation.
Not file

Dates and versions

hal-03798842 , version 1 (05-10-2022)

Licence

Attribution - NonCommercial - ShareAlike - CC BY 4.0

Identifiers

Cite

Yann Moulier Boutang. La crise financière sonne-t-elle le glas d’un capitalisme cognitif mort né ? : Chapitre 8 de l’ouvrage « Cognitive Capitalism » (version d’auteur, en français). Cognitive Capitalism, 2017, 978-0745647326. ⟨10.34746/cahierscostech33⟩. ⟨hal-03798842⟩
9 View
0 Download

Altmetric

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More