Du long au court : réduction de la longueur et invention des formes narratives, l'exemple de Madeleine de Scudéry - PLURIELLES Langues, littératures, civilisations Access content directly
Journal Articles Dix-septième siècle Year : 2002

Du long au court : réduction de la longueur et invention des formes narratives, l'exemple de Madeleine de Scudéry

Abstract

Le passage du roman à la nouvelle est souvent mis en valeur par la critique comme un progrès et une concentration sur l’essentiel. Mais les formes brèves co-existaient à l’intérieur de la structure du roman long : peut-être faut-il envisager leur autonomisation comme un signe de l’évolution des pratiques de lecture.
Fichier principal
Vignette du fichier
Long au court.pdf (823.12 Ko) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)

Dates and versions

hal-04308682 , version 1 (30-01-2024)

Identifiers

Cite

Nathalie Grande. Du long au court : réduction de la longueur et invention des formes narratives, l'exemple de Madeleine de Scudéry. Dix-septième siècle, 2002, 215, p. 263-271. ⟨10.3917/dss.022.0263⟩. ⟨hal-04308682⟩
9 View
6 Download

Altmetric

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More